You are currently viewing Eclairage public : résultats de notre enquête en ligne

Eclairage public : résultats de notre enquête en ligne

Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés, ils deviennent des sujets.

Alfred Sauvy

Début décembre 2021, nous avons lancé une enquête sur l’éclairage public sur notre site.
Cette enquête avait été annoncée lors d’une question orale en conseil municipal le 25 novembre 2021, relayée sur le bulletin municipal d’information n°153 de décembre 2021 et enfin diffusée par mail auprès des membres de notre association et nos soutiens.

Un intérêt limité …

Il faut croire que, malgré l’urgence de la situation climatique actuelle mise en avant par le dernier rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) en avril 2022 , tout le monde s’en moque ou presque.

Du moins à Montferrier puisque notre enquête n’a recueilli que 78 réponses.

Est-ce l’éclairage public qui laisse indifférent ? Ou alors quoi ? Peut-être est-ce que nous nous sommes tellement habitués à l’éclairage public en pleine nuit, que nous considérons celui-ci comme normal, sécurisant, logique …

Et pourtant …

Les informations ont été nombreuses dans les médias.

Les médias ont rendu compte de multiples expérimentations en ce début 2022 :

  • JT de 20h France 2 du lundi 24 janvier 2022 :
    • Éclairage public : le dilemme des communes : Faire la chasse aux 10 millions de points lumineux est devenu une priorité. L’éclairage public coûte 10 milliards d’euros chaque année. Un montant colossal qui pousse les communes à trouver des solutions
  • France Info 27 mars 2022 :
    • « Pourquoi certaines communes éteignent leur éclairage public la nuit ? Dans le détail des données communiquées par la région Occitanie, 520 municipalités sur 4 516 pratiquent l’extinction après minuit en Occitanie, soit plus d’une commune sur dix » ;
  • Midi Libre 22 avril 2022 :
    • « La Métropole de Montpellier… Après une première phase d’expérimentation « partielle » qui a duré six mois, c’est désormais toute la nuit que l’éclairage public va être éteint sur cinq grandes avenues de Montpellier ».

À Montferrier aussi, l’éclairage public reste éteint mais de manière tout à fait involontaire. Les lumières de nos lampadaires sont souvent restées éteintes la nuit par exemple entre les 25/26 et 26/27 avril 2022 ou, autre paradoxe, allumées le jour par exemple le 4 mai 2022 jusqu’à 9h15 au chemin des Aigueillères notamment.

Résultats de notre enquête

Quelles sont les options souhaitées ? Le trio de tête des réponses :

  1. Couper l’éclairage entre minuit et 5h et de 1h à 5h en période estivale (comme le fait la commune de Prades/Lez) : 36 réponses soit 46,2% des réponses ;
  2. Ne laisser l’éclairage qu’en certains points stratégiques (carrefours par exemple) » 32 réponses (41%) ;
  3. Réduction de l’intensité lumineuse : 28 réponses (35,9%)
Options choisies

Pour quelles motivations ?

  1. pour des économies d’énergie : 66 réponses (84,6%)
  2. pour réduire la facture énergétique communale : 53 réponses (67,9%)
  3. contre la pollution lumineuse : 50 réponses (64,1%)
  4. pour les impacts sur la biodiversité : 45 réponses (57,7%)

Les habitants ont répondu sur toute la commune comme le montre le camembert sur la localisation.

Répartition des réponses sur notre enquête concernant l'éclairage public

Où en est-on à Montferrier concernant l’éclairage public ?

Lors du conseil municipal du 3 mars 2022, il était mentionné ceci :

Les liens entretenus avec la Métropole et son Président, au travers de réunions de travail et de contacts très réguliers, nous ont permis d’obtenir d’importants investissements, en cours ou à venir, et notamment, pour ce qui concerne l’éclairage public : changement des candélabres sur toute la commune, mise en place d’éclairages LED et baisse d’intensité la nuit dans certains quartiers.

Rapport d’orientation budgétaire – Exercice 2022

Ces décisions prises ne sont en fait que le résultat d’obligations réglementaires et non d’une réelle volonté de se saisir du problème à bras le corps. Comme très souvent avec cette équipe municipale, c’est la solution la plus simple et la moins-engageante qui est choisie.

Les obligations de la métropole

Et la facture de consommation ?

Pour l’éclairage public, la commune de Montferrier sur Lez était une des communes qui consommait le plus parmi les 31 communes de Montpellier Méditerranée Métropole selon l’enquête menée par l’ALEC (Agence Locale de L’Énergie et du Climat Montpellier Métropole) en 2016.

La consommation annuelle pour l’éclairage public à Montferrier sur Lez en 2016 s’élevait à plus de 130 kWh/hab.

En décembre 2021, nous avons repris contact avec l’ALEC pour en savoir plus. Mais l’ALEC n’a plus la main sur les consommations, c’est désormais d’autres services à la Métropole qu’il faut contacter.
Un échange de mails, tant avec la Métropole qu’avec la commune (fin avril-début mai 2022), pour avoir des données plus récentes est resté infructueux : cela s’appelle tout simplement de la rétention d’informations.

Alors on attend quoi pour agir à la mairie ?

En conclusion, il n’y a que des avantages à éteindre totalement ou partiellement l’éclairage public.

Toutes les communes qui ont mis en place cette extinction totale ou partielle s’accorde pour dire qu’elle permet « une diminution de la pollution lumineuse, la préservation de la biodiversité et de la santé humaine, des économies d’énergie, une baisse de la vitesse observée et aucune évolution de l’accidentalité » (Midi Libre 22 avril 2022).

Aidez-nous à faire de ce chantier une priorité des actions municipales pour améliorer les finances et la biodiversité dans notre commune en partageant cet article sur vos réseaux sociaux et en communiquant sur ce sujet autour de vous. La planète ne peut plus attendre …

Partager sur vos médias sociaux

Laisser un commentaire