You are currently viewing 1ères Assises du Territoire Métropolitain

1ères Assises du Territoire Métropolitain

J’ai assisté mercredi 9 février 2022 à partir de 17h aux premières assises du Territoire Métropolitain à Montpellier au Corum dans la salle Berlioz. Un exercice de trois heures devant les professionnels.

Pour en savoir plus consultez le lien [3]

Les Premières Assises du Territoire Métropolitain : une volonté de concertation de Mickael Delafosse

L’objectif de cette présentation est clair : travailler en concertation (ce qui n’est absolument pas le cas à Montferrier) avec les acteurs de la sphère économique pour porter les investissements qui vont changer le territoire.

Avec les Premières Assises du Territoire Métropolitain, la Ville et la Métropole de Montpellier veulent changer de méthode : travailler en concertation avec les acteurs de la sphère économique, les entrepreneurs, les professionnels de l’immobilier et des travaux publics pour porter ensemble les investissements qui vont changer ce territoire

Mickael Delafosse – Maire de Montpellier

D’abord, j’ai été surpris de recevoir un mail (comme tous les autres membres du conseil municipal) le mardi 8 février à 14:35 de la part de Mme Devoisselle nous invitant à ces assises qui ont lieu le lendemain. Malgré cette invitation plus que tardive, et comme la réunion de la commission urbanisme, qui se tient habituellement le mercredi de 16h30 à 18h avait été annulée ce jour-là, je me suis inscrit et me suis rendu à ces premières assises.

Qu’en ai-je retenu ?

D’abord qu’il y avait beaucoup de monde et que le Maire-Président Mickael Delafosse a énoncé sa vision :

J’ai une nouvelle ambition en matière d’aménagement du territoire : faire de Montpellier une ville apaisée, rééquilibrée et résiliente. Une vision qui s’oppose donc à la politique de l’étalement urbain menée jusqu’à présent, politique qui a généré de trop forts déséquilibres sur le territoire. 

Mickael Delafosse – Maire de Montpellier

Comment cela va se concrétiser ?

  • avec un investissement massif de 3,5 milliards d’euros sur le mandat ;
  • un travail « en concertation avec l’ensemble des acteurs de la sphère économique, les entrepreneurs, les professionnels de l’immobilier et des travaux publics, pour ensemble porter les investissements qui vont changer ce territoire ». Le Maire-Président veut associer également les maires des communes métropolitaines ;
  • ce premier rendez-vous a pour objectif « de dessiner un cap sur les grands investissements et projets urbains, de simplifier l’accès à la commande publique pour tous, de montrer la volonté de la Ville et de la Métropole d’ancrer le territoire dans une transition écologique et solidaire et, enfin, de rappeler à chacun la nécessité de tous se mobiliser pour être à la hauteur des attentes des Montpelliérains et des habitants de la Métropole en retrouvant la maîtrise du temps ».

Une présentation a été faite en deux temps :

  1. Une première partie dédiée à la présentation de la programmation pluriannuelle des investissements pour le territoire
  2. Une deuxième partie consacrée à la présentation de la programmation urbaine.

Les objectifs sont clairs et l’ambition est grande. Le Maire-Président a de grands projets pour Montpellier et la Métropole et cela est tout à son honneur.

Et pour Montferrier sur Lez, comment cela va-t-il se traduire ?

En première partie, ce qui est à retenir c’est que le tram ligne 5 arrivera tout au sud de Montferrier avec une station et un parking voitures devant l’Héliotel au Rond-Point Agropolis. Cette station permettra de connecter le tramway avec Montferrier-sur-Lez.

Une autre station, la suivante en allant vers Clapiers, au-delà du Lez, située aux abords du rond-point de Girac, deviendra un véritable pôle d’échange où se connecteront différents modes de transports : tram, bus, circulations douces. La création d’un parking P+tram permettra d’y laisser sa voiture au profit du tramway.

Et puis c’est tout !!!

En deuxième partie, aucun grand projet structurant, aucun grand projet urbain, pour Montferrier

En regardant les diapos qui défilaient, je n’ai vu aucun élément concernant Montferrier sur Lez :

  • dans les grands projets structurants (CHU, contournement ouest, nouveau stade, LGV) : RIEN à Montferrier ;
  • sur les 8 000 nouveaux logements : RIEN à Montferrier ;
  • sur les folies architecturales telle que l’Arbre Blanc : RIEN à Montferrier …

Montferrier disparait complètement de cette ambition collective.

Et pourtant, Montferrier peut présenter bien des atouts si seulement l’équipe municipale ne ronronnait pas à la Mairie.

  • Nous avons Baillarguet où devait se réaliser une grande opération d’urbanisme avec les sites de recherches internationaux « Agropolis » (CIRAD, INRA, CNRS…) mais le Maire-Président n’en a pas parlé. Est ce un projet complètement enterré ? Comment Montferrier va t il combler son retard de construction de logements sociaux ? Ah oui l’équipe en place préfère payer avec nos impôts une taxe qui va se révéler de plus en plus coûteuse au fil des années.
  • Med Vallée (projet ambitieux pour Montpellier sur la santé globale) s’arrêtera au sud de Montferrier, avec les hôpitaux, les universités et centres de recherche avec comme unique projet, l’achat de la « soucoupe » (ex-Agropolis Museum fermé depuis 2010) par la Région par Montpellier Méditerranée Métropole) pour en faire un centre de recherche certainement.
  • Nous avons aussi la vallée du Lez qui traverse notre commune du nord au sud. Si une partie du fleuve est aménagée de Castelnau (le long du fleuve et au parc Méric qui verra la maison de maître[1] ouverte au public bientôt) jusqu’à Lavalette (à la confluence du Lez et de la Lironde), rien n’est prévu sur Montferrier. Un projet de voie verte partagée le long de ce fleuve (du Parc de Restinclières jusqu’à la Mer) ne pourrait il pas voir le jour ?

Les projets urbains à Montferrier se limitent actuellement à :

  • la création d’un terrain de Padel (qui va profiter à qui ? Aux Montferriérain(e)s ?) réduisant le nombre de cours de tennis.

Sont évoqués en commission :

  • le projet de création de terrains de football à Baillarguet, sur des terrains où la construction ne pourrait se faire sans le déclassement de terrains de zone agricole (A) ou d’espaces naturels (Nt) en zone constructible au risque de la dégradation d’une biodiversité riche et précieuse,
  • le projet de piste cyclable le long de la route de Mende qui sera mené par la Métropole (on voit le peu de concertation qui ont eu lieu sur le débouché du lotissement ) dont pour l’instant nous n’avons que très peu d’informations sur le trajet choisi (les études seraient en cours) et les liaisons avec les autres pistes.

Ces quelques questionnements ne nous positionnent pas « pour ou contre » telle ou telle opération.

Mais on constate toujours une politique d’aménagement menée par l’équipe municipale en place, réfléchie au coup par coup, sans concertation de tous les élus ni de la population, sans aucune vue d’ensemble, risquant de provoquer des conséquences fâcheuses et irréversibles pour notre commune.

Il serait utile, et rapidement, de discuter ENSEMBLE des aménagements à venir pour notre commune comme le Maire-Président M. Delafosse le fait pour Montpellier et la Métropole, surtout que le PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) est en marche et que vous pouvez l’enrichir de vos propositions [2].

Nous vous incitons fortement à participer à ce débat public qui nous concerne tous. Sachez que vous pouvez nous adresser vos remarques et nous nous ferons forts de les porter à la connaissance de tous sur la place publique.


[1] Propriété de la famille Bazille, où le peintre Frédéric reviendra notamment les étés

https://www.montpellier-tourisme.fr/offre/fiche/parc-du-domaine-de-meric/PCULAR034V511HHY

[2] https://www.montpellier3m.fr/plui

Documents à télécharger https://www.montpellier3m.fr/plui-documents-telecharger

[3] https://www.montpellier3m.fr/actualite/1eres-assises-du-territoire-travailler-en-concertation-avec-les-acteurs-de-la-sphere

Les grands projets de Montpellier Métropole : https://www.montpellier3m.fr/sites/default/files/2021/grands_projets_-_premieres_assises_du_territoire.pdf

Partager sur vos médias sociaux

Laisser un commentaire